Archives du mot-clé vidéosurveillance

Sécurité à Carpentras: vol à l’arraché

vidéosurveillanceLe mercredi 18 mars aux alentours de 15 heures,, une femme a été victime d’un vol à l’arraché sur la  rue du Vieil-Hôpital à Carpentras. La dame, une quinquagénaire a été volé par deux jeunes hommes sur une moto qui lui ont arraché son sac avant de prendre la fuite. L’incident a eu lieu devant une caméra de vidéosurveillance, mais les fuyards n’ont pas été arrêté.

Les malfaiteurs seront interpellés six jours plutard lorsque les policiers de Monteux vont prendre en charge une fugueuse dont le sac contenait divers objets volés dont ceux du 18 mars. Son complice un majeur a été également arrêtés.

Sécurité Althen-des-Paluds : braquage à la Kalachnikov

sécurité des petits commercesA 15 minutes de Carpentras, ce jeudi vers 7h du matin deux individus cagoulés et armés d’une Kalachnikov ont attaqué deux chauffeurs-livreurs qui effectuaient une livraison   devant le débitant de tabac d’Althen-des-Paluds. Une caméra de surveillance a filmé l’attaque et le moment où les deux malfaiteurs sont repartis avec le camion de livraison. La police a été alertée sur le champs et une enquête a été ouverte. En se référant aux enregistrements de la vidéo-protection, les enquêteurs ont pu suivre la trace du véhicule volé jusqu’à Entraigues où il a été abandonné, mais les malfaiteurs sont toujours en fuite.

Sécurité de biens: vol de l’argent du courrier

sécurité CarpentrvsVendredi, la police de la ville de Carpentras a arrêté un facteur soupçonné de voler des courriers. En effet l’employé de la poste de la commune ne sélectionnait que les enveloppe contenant de l’argent ou des mandats. Evidement le suspect procédait chez lui au tri loin du regard de contrôle ou des objectifs de vidéosurveillance. La perquisition à son domicile a confirmé les soupçons à l’encontre de ce facteur car les agents de la police ont découvert  deux sacs pleins d’enveloppes.  Une enquête est ouverte et la police compte tout de même visualiser les enregistrement des caméras de surveillance de la poste et de réunir d’autres preuves pour le confondre.

Sécurité Carpentras: dégradation de biens et stupéfiants

sécurité carpentras

La nuit du vendredi à Samedi aux alentours de 3h du matin, les policiers de Carpentras ont été sollicités pour la dégradation d’une porte d’immeuble  à la cité du Parc. Arrivés sur place ils visent une Peugeot 306 stationné devant l’immeuble dont le conducteur a essayé de prendre la fuite.  Toute cette scène a été filmé par une caméra de vidéo-protection dont les images révèle aussi la tentative de l’un des policiers qui a essayé d’arrêter le véhicule au risque de sa vie. Son coéquipier a tiré quelques coup de feu sur les pneus pour arrêter le véhicule. Le conducteur et ses passagers ont pris la fuite avant d’être rattrapés par les agents de police comme le montre les images de vidéosurveillance.

Après l’arrestation du conducteur et de deux passager qui ont été conduits au commissariat,  la police découvre que le conducteurs qui âgé de 18 ans présentait une alcoolémie (1g dans le sang) et qui disposait d’une bonbonne de cocaïne.  Le jeune doit comparaître devant le parquet de Carpentras.

 

Sécurité routière à Carpentras: Conduite en état d’ivresse

Mercredi soir peu près minuit, un homme  âgé de 45 ans a été arrêté par la police municipale devant les caméras de surveillance lors d’un contrôle de routine. Il était à plus de 0,8 grammes par litre de sang. Il a été placé en garde à vue avant de passer en comparution immédiate devant la cour de Carpentras. Le conducteur dispose d’un dossier fort chargé avec une quinzaine de condamnations à son compte  pour trafic de stupéfiants, homicide involontaire sur la route, conduite en état d’ivresse et sans permis de conduire. En définitif monsieur représente un danger qui menace la sécurité des utilisateurs de la route. Il est à noter qu’au moment de son arrestation  le prévenu était sous le coup d’une mise à l’épreuve après sa condamnation l’année passée pour des faits similaires. Le tribunal de Carpentras l’a condamné cette fois pour 8 mois de prison ferme.

Sécurité Sarrians : un homme blessé dans une fusillade

sécurité des personnes

A 7 km de Carpentras et plus exactement à Sarrians, une fusillade  eu lieu lundi soir aux alentours de 20 h30. Deux hommes cagoulés armés entrent dans le salon de thé le Zampa sis sur la place Jean-Jaurès pour tirer sur un jeune homme avant de quitter les lieux. Cette scène effroyable s’est déroulée devant les caméras de vidéo-protection de la place et de vidéosurveillance des commerces avoisinants. Le jeune homme visé est âgé de 21 ans, il a été blessé aux jambes avant de trouver refuge dans un snack mitoyen l’Atlas Kebbab. Les gendarmes qui ont été alertés ont pu visualiser les enregistrements des caméras de surveillance où on voyait les agresseurs prendre la fuite à pied par la rue Basse. D’près les gendarmes, il s’agissait d’un règlement de compte. Une enquête  été ouverte pour retrouver les malfaiteurs quant au blessé, il a été transporté au pôle santé de Carpentras.

Sécurité Carpentras : Blessé dans une explosion de bouteille de gaz

sécurité habitat

Jeudi 12 février vers 5 heures du matin, une explosion d’une bouteille de gaz a eu lieu au 42 rue de l’Auzon à Carpentras. Les agents de police qui se sont hâtés sur les lieux de l’incident ont découvert un homme gravement brulé  qui a été admis à l’hôpital de la Timone. Le blessé est un travailleur agricole d’origine marocaine qui vivait dans des conditions indignes. Aucune vidéosurveillance n’étant présente sur les lieux ou dans les alentours, il était difficile de déterminer avec exactitude s’il s’agit d’un acte criminel ou d’un accident. Le bâtiment qui se trouvait dans un état délabré ne  contient pas d’alarme d’incendie ou tout autre système de sécurité. L’inspection des lieux a révélé que le bâtiment qui sert de logement pour des ouvriers agricoles contient une dizaine de matelas  qui agrémentent des pièces aveugles et insalubres.  Les autorités ont précisé que ce bâtiment est promis à la démolition.

Vidéosurveillance Carpentras : interpellé après vol et vente d’objets volés

sécurité-carpentras

Le forfait a eu lieu en mois de juillet 2014, lorsqu’un jeune homme qui résidait chez sa tante à Aubignan lui a volé des objets de valeurs notamment une télévision, un ordinateur, une console de jeux, des lecteurs DVD entre autres avant de prendre la fuite.  Une enquête  été ouverte par la gendarmerie de Carpentras qui a pu enfin l’interpeller  grâce à la vidéo-protection. En effet l’une des caméras de surveillance du trafic l’a repéré à la suite d’une infraction au code de la route. Les gendarmes l’ont arrêté aussitôt et il a été placé en garde à vue en attendant sa comparution devant le tribunal le 9 avril pour vol et vente d’objets volés.

Sécurité de véhicules : Un voleur pris par la gendarmerie

sécurité véhicule

A 49 minutes de Carpentras, un voleur  été interpellé vendredi soir aux alentours de 19 heures à Saint-Restitut.  Il n’était guère besoin de caméras de surveillance, ni de systèmes d’alarme mais juste de la vigilance de la gendarmerie dont les agents étaient en train de planquer dans des champs juste à côté de l’endroit où le malfaiteur a entrepris son méfait. Il était surpris en flagrant délit, alors qu’il venait de casser la vitre d’un fourgon pour un vol à la roulotte. Placé en garde à vue, le voleur de 29 ans devrait comparaître plutard devant un officier de police judiciaire.

Sécurité à Le Beaucet : Assassiné de 17 coups de couteau par un voisin

sécurité des personnes

A 20 minutes seulement de Carpentras et plus exactement à Le Baucet un homme de 47 ans a été poignardé par son voisin. La victime qui résidait avec son épouse et leur bébé dans un appartement sis dans le Mas de la Fontaine  a été tué d 17 coups de couteau. Le voisin qui s’est mis à crier aux alentours de 1h30, a fracassé la porte  et armé d’un couteau il a attaqué le mari. La femme qui a essayé de s’interposer, a été blessée aux mains avant de s’emparer du bébé et de s’enfuir. Au moment de l’intrusion aucune alarme n’a été déclenchée mais des voisins ont alerté les gendarmes de Carpentras qui ont interpellé le tueur âgé de 28 ans. En l’absence de dispositif de vidéosurveillance, les enquêteurs s sont basés sur les témoignages de l’épouse et des voisins ainsi que sur les preuves réunies sur les lieux du crime. L’assassin a été auditionné avant son admission à l’unité psychiatrique du CHS Montfavet.